Témoignages

P1030847Témoignages reçus par notre association :

Les jeunes filles du collège Ramza à Gaza n’ayant pu venir en 2012 à Nantes à cause du refus de l’Autorité Palestinienne; ce qui fut ressenti par les jeunes comme une grave injustice.

Une jeune fille nous a écrit ce poème à ce propos :

Moi,  je suis contre la tristesse

contre ce qui blesse

contre les enfants battus

et les promesses perdues

Moi,  je suis contre la violence

car c’est une vraie potence

contre les nuages noirs

les formes bizarres

qui viennent vous hanter la nuit

dans le profond de votre lit

 

lettre de Bader Katouni de Jericho que nous avons accompagné dans sa scolarité :

J’en ai marre de cette vie car la situation économique est de pire en pire. On est entouré de tous côtés comme si on était dans une grande prison.

 

Cette même situation se vit dans les camps palestiniens au Liban. Nos invités du camps de Badawi (qui étaient présents à Nantes en 2012) nous ont exprimé l’injustice dont ils étaient victimes

 

Par ailleurs, lors d’une rencontre,  Leila Shahid nous a expliqué que les palestiniens subissent les conséquences de deux faits historiques qui ont eu lieu sur le continent européen : d’une part le génocide du peuple juif et l’antisémitisme et d’autre part la colonisation et le racisme anti arabe.

 

le mur à Betlheem

Ce contenu a été publié dans Rencontres, échanges. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.