Archives mensuelles : décembre 2018

nouvelles de l »association

BILAN DES DERNIERES MISSIONS DE L’ASSOCIATION réception à la maison de quartier d’Al Houda (Agdir) Agadir (Maroc) du 13 octobre au 7 novembre Jean Claude Valomet   insiste sur l’action en cours d’élaboration dans le « domaine de la Gériatrie » avec … Continuer la lecture

Publié dans Rencontres, échanges | Commentaires fermés sur nouvelles de l »association

13/12/2018 Déclaration de Hagaï Elad, directeur général de B’Tselem, lors de la remise du Prix des droits de l’Homme, décerné par la République Française le 10.12.18 http://www.ujfp.org/spip.php?page=imprimir_articulo&id_article=6836 1/3 UJFP http://www.ujfp.org/spip.php?article6836 Déclaration de Hagaï Elad, directeur général de B’Tselem, lors de la remise du Prix des droits de l’Homme, décerné par la République Française le 10.12.18 mardi, 11 décembre 2018 / Hagaï Elad « Je me demande souvent si nous serions aujourd’hui capables, en tant qu’Assemblée des Nations, d’approuver la Déclaration universelle des droits de l’homme ? Je crains que non. » Ainsi s’est exprimée la chancelière allemande Angela Merkel, il y a quelques semaines.

« Je me demande souvent si nous serions aujourd’hui capables, en tant qu’Assemblée des Nations, d’approuver la Déclaration universelle des droits de l’homme ? Je crains que non. » Ainsi s’est exprimée la chancelière allemande Angela Merkel, il y a quelques semaines. … Continuer la lecture

Publié dans Rencontres, échanges | Commentaires fermés sur 13/12/2018 Déclaration de Hagaï Elad, directeur général de B’Tselem, lors de la remise du Prix des droits de l’Homme, décerné par la République Française le 10.12.18 http://www.ujfp.org/spip.php?page=imprimir_articulo&id_article=6836 1/3 UJFP http://www.ujfp.org/spip.php?article6836 Déclaration de Hagaï Elad, directeur général de B’Tselem, lors de la remise du Prix des droits de l’Homme, décerné par la République Française le 10.12.18 mardi, 11 décembre 2018 / Hagaï Elad « Je me demande souvent si nous serions aujourd’hui capables, en tant qu’Assemblée des Nations, d’approuver la Déclaration universelle des droits de l’homme ? Je crains que non. » Ainsi s’est exprimée la chancelière allemande Angela Merkel, il y a quelques semaines.